VTT dans la région dracénoise

TF-heatmap

Trailforks vient  d’ajouter une nouvelle fonctionnalité à savoir la Heatmap (les traces les plus roulées) spécialisée dans le VTT. C’est une convergence des données venant de Strava mais qui ne garde que les sorties de type VTT (et non pas route et VTT) et qui exclu également les sentiers marqués comme secrets dans Trailforks.

C’est tout beau et tout neuf et c’est disponible ici: http://www.trailforks.com/ridelog/heatmap/

zazou2016-2

Ce 3 Avril 2016 avait lieu la première édition de la Zazou bike 2016. Une course d’enduro située à Entrevaux avec au programme 3 spéciales pour un D- total de 1900m et un D+ de 1400m.

Le départ s’est fait sous une trés fine bruine (pas de quoi se mouiller de toute façon) qui a heureusement bien vite disparue durant la premiere liaison qui se faisait tranquillement sur route.

Première spéciale trés roulante, rapide avec quelques cailloux depassant du sentier mouillés et qui glissaient. Du coup, a haute vitesse sans connaitre avec des cailloux qui glissent, niveau confiance c’etait pas l’idéal. Bref une longue spéciale d’environ 10min sans réelles difficultés techniques hormis la vitesse et avec trés peu de pédalage.

Zazou
Seconde liaison nettement plus longue. 1h30 de grimpette principalement sur piste avec quelques passages bien raides. Le ravito en haut de la liaison était le bienvenue.

La SP2 durait a peu prés le meme temps que la première soit une bonne dizaine de minute. Par contre c’est nettement plus technique, moins rapide, avec des épingles et des passages engagés avec des rochers mouillés de partout. Et au milieu une relance qui fait bien mal aux pattes et au cardio. Pour moi, ce sera la plus belle spéciale du WE avec les passages un peu engagés et techniques.

Citadelle
Troisième liaison: 50min de poussage de vélo. D’abord pour monter à la citadelle d’Entrevaux puis ensuite sur un sentier qui est trop raide pour monter sur le vélo sans se cramer. Seuls les VAE passeront tout sur le vélo.

La derniere spéciale sera la plus courte de la journée avec un temps de course d’environ 5min. c’est plus raide, ca tourne dans tous les sens, peu de cailloux et pleins d’epingles a la fin dont certaines sont bien bien serrées. Malgrés la pente moyenne, on n’aura pas eu l’impression d’être sur les freins de haut en bas ce qui est plutôt positif. Par contre les 50 minutes de poussage se descendrons en seulement 5min… Ca fait court.

Puis a l’arrivée ce sera pasta party et surtout remontée en navette prévues par l’organisation (c’est top) pour récuperer les voitures laissées au point de départ

 

En conclusion cette première édition de la Zazou Bike était une vrai réussite tant du point du vue organisation que du point de vue parcours. On pourra également souligner la bonne idée des organisateurs d’avoir choisi de faire un aprcours qui restait abordable physiquement (1400m de D+) au plus grand nombre sans tomber dans la course au toujours plus de D+

Bref pour ma part à refaire sans hésiter!

 

powered by Trailforks.com




Quelques nouveaux sentiers sont venus s’ajouter dans la réfgion. C’est notamment le cas de la Léla et de l’ancien chemin piéton de la Claret.

Le premier est un chemin complétement designé et shapé pour l’enduro. Attention à la présence d’un fil de cloture electrique suivant les saisons. La piste le longe pendant un petit moment et ce dernier fini par la couper au niveau de l’appel d’un saut. Heuresement ce dernier est signalé par pas mal de rubalise donc bien visible.

La seconde est un ancien chemin piéton qui à été debroussaillé et qui passe donc maintenant bien en VTT. Quelques améliorations pourraient être apportés dans le futur mais cela reste un sentier bien long et qui permet de changer un peu de l’habituel.

C’est donc un tour d’un peu plus 37 Kms de long pour un 1550m de D+ qui est téléchargeable ici. Le départ se fait au niveau du hameau de Rebouillon à l’entrée des gorges de Chateaudouble. Le tour nous fait passer par une partie des meilleures pistes du Baudron et des gorges de Chateaudouble avec un final par le sentier des falaises qui est bien dégagé avec seulement une section au milieu avec quelques pierres fuyantes.

cochonduro2016Ce Dimanche 13 Mars 2016 c’était Cochonduro 2016 dans des bonnes conditions comparées à la pluie de l’an dernier. Seuls les derniers auront droit à quelques gouttes de pluie lors de la SP4 / SP5.

Un tracé toujours aussi technique avec des spéciales hyper cassantes et longues. Difficile de faire un chrono sans avoir fait de reconnaissances avant.

Voici quelques liens de photos et vidéos qui ont étés réalisés lors de cette course.

cyril-1Une page Photos Cochonduro 2016 regroupant beaucoup de photos.

Une vidéo de Massilia Bike System

 

 

 

 

 

Enduro Oppidum28 Février 2016: Enduro de l’Oppidum aux Arcs sur Argens.

La météo du WE s’annonçait trés mauvaise avec un épisode méditérannéeen violent. Au final, beaucoup de pluie et de vent le samedi, pluie pendant toute la nuit du samedi au dimanche mais qui a la bonne idée de s’arreter un peu avant 10h du matin le dimanche matin.

Evidemment, pas de chance pour les premiers qui partent sous la flotte, mais bonne pioche pour les petits numéros de plaque (dont moi) qui à defaut de partir sur un terrain sec auront au moins la chance de ne pas se prendre la pluie pendant la liaison.

L’enduro a été un peu raccourci par rapport à l’an dernier: une spéciale de moins pour coller aux demandes des riders qui voulaient une épreuve un peu moins physique. Du coup l’ancienne SP1 avec son coup de cul de la mort qui tue et son long pédalage final n’etait pas au programme.

La météo a quand même joué les troubles fêtes et la spéciale numero 2 a été annulée. A la place, on fera 2 fois la spéciale 1. La raison: le ruisseau en bas de la SP2 qui s’est transformé en torrent et qui n’est pas traversable dans des conditions de sécurité suffisante. Ce même torrent est également à la fin de la SP1 mais un petit pont en bois permet d’éviter de faire trempette.

oppidum2016-11Du coup, SP1 2 fois de suite puis SP3. Le terrain des Maures est magique en cas de pluie. Ce terrain sablonneux evite d’avoir des conditions vraiment boueuses et collantes. Les premiers auront un terrain presque parfait, les derniers partis auront un terrain mixte avec des secteurs parfaits et quelques virages un peu plus glissant, le tout de préférence toujours trés prés des arbres. Il faut dire que la SP1 est hyper sinueuse, passe trés trés prés des arbres et ne comporte pratiquement pas de relance. Par contre, il ne faut pas avoir peur de raser les arbres si l’on veux faire peter un chrono dedans.

Pour la SP3 (la Mégalithique), toujours aussi diversifié et longue. Un véritable plaisir, hormis le pédalage du premier tiers qui est devenu hyper collant avec la boue. On a l’impression de rester scotcher au sol et le cardio en prend un sacré coup. Pour le reste, un secteur avec une sacre orniere dedans ou il faut être assez précis puis le magnifique final le long de la riviere toujours aussi rapide et ludique.

 

Au final un excellent enduro qui à defaut de nous avoir donné du soleil, nous aura offert une magnifique vue sur les sommets enneiges du haut Var. 2 petits bémols dues à la météo: L’annulation de la SP2 et la grosse attente entre le premier et le second passage sur la SP1. Sans annulation de la SP2, evidemment ce problème n’aurait pas existé non plus. Mais bon, on ne commande pas la météo.