VTT dans la région dracénoise
09
MAI
2016

Test: Lubrifiant sec Squirt

Posted By :
Comments : Off

Squirt_BottleLa lubrification de la chaine est primordiale pour garder une transmission en bon état et pour assurer un bon passage de vitesse.

Or le probleme de la plupart des lubrifiant c’est qu’ils ont tendance à accrocher la poussiere et tout ce qui traine. Du coup, vive la chaine noire et les nettoyages de cette derniere aprés chaque sortie. En sortant son vélo 3 fois par semaine, ca commence à faire beaucoup de temps de passer à maintenir sa chaine en état et surtout propre.

Du coup, j’ai voulu essayer le lubrifiant Squirt a base de cire liquide qui est censé laisser une chaine propre et durer plus longtemps que les lubrifiants traditionnels.

Seule condition, il faut au préalable degraisser sa chaine. Ce qui, au final,  n’est pas une mince affaire. J’ai su a postériori que la meilleure façon de le faire est de mettre sa chaine dans de l’eau bouillante. La chaleur dissout la graisse qui remonte a la surface.

Bref, une fois cette opéaryion terminée, il suffit d’appliquer le lubrifiant comme n’importe quel autre et le laisser secher. La chaine devient alors completement sèche au toucher. Il ne reste plus qu’a aller rider pour tester le tout.

 

Ca marche!

Et oui, la pub n’est pas mensongére, la lubrification est belle et bien la et surtout la chaine ne devient pas noire et pleine de saletée. Quand à la durée de vie, je fais en moyenne 3 sorties entre chaque lubrification. Par contre maintenant rien de plus simple, il suffit d’en rajouter sur la chaine, rien à nettoyer ni a essuyer. Le gain de temps sur l’entretien de la chaine est considérable.

Assez etonnant également lors d’une sortie boueuse ou la chaine s’etait chargée de boue lors d’un passage j’ai eu la suprise de voir qu’aprés quelques kilométres elle s’etait debarassée de la boue et était alors presque entierement propre. Le pouvoir de lubrification avait un peu diminué mais nettement moins qu’avec une huile traditionelle. Le nettoyage apres a été egalement nettement plus simple.

 

Et le coût dans tout ça:

Un bidon d’environ 120ml se truve dans les 11e sur le net. En 7 mois de roulage a raison d’une moyenne de 3 fois par semaine, j’ai du utiliser environ 1/3 du flacon. Donc , en plus c’est vraiement économique!

 

Conclusion:

Un produit que je recommende fortement et honnetement, je ne sais pas comment je faisais avant. le Squirt, c’est l’assurance de ne plus passer du temps à nettoyer sa chaine aprés chaque sortie et pour une fois on peux dire que la publicité n’est pas mensongére.

 

 

 

 

About the Author
Passionné de VTT depuis 1991, je roule en Enduro et Descente un peu partout dans le Sud de la France sans compter quelques trips réguliers au Canada.